/Rites hindous

Rites hindous

Le rite est volontiers abstrait de toute historicité, non seulement pour ses participants mais aussi pour nombre d’analystes qui y repèrent des archaïsmes disparus d’autres activités sociales. Sans nier la possibilité qu’existent de véritables pérennités formelles, alors même que le cadre et la fonction d’un rite changent nécessairement dans le temps, il a semblé aux auteurs de ce recueil que l’affirmation de telles continuités risquait de masquer le fait que les rites sont des élaborations sociales inscrites dans une histoire. Les études ici présentées se proposent par conséquent de restituer aux rites hindous cette double dimension sociale et historique, en insistant tout particulièrement sur leur circulation et les aménagements dont ils furent l’objet dans l’espace, la société et le temps. Les rites y sont envisagés comme objets d’imitations, d’emprunts, de modifications, de remaniements – ou de stratégies langagières, un terme prestigieux pouvant être appliqué à des rites qui, e… Source