/Marginalisations, résistances et innovations dans les franges périurbaines

Marginalisations, résistances et innovations dans les franges périurbaines

Dans les franges urbaines, en marge des centralités métropolitaines, les populations réagissent à leur manière aux difficultés posées par l’urbanisation contemporaine, quitte à se démarquer de cadres institutionnels qui ne répondent souvent que par de simples ajustements. L’étude de ces formes d’organisations spatiales et politiques est l’objet de cet ouvrage. Les divers cas présentés rendent compte de ruses et d’« arts de faire » qui permettent aux résidents de définir des modes d’habiter détournant les produits de consommation urbaine. Source